Gris Taupe | Les petits rouleaux magiques
22469
post-template-default,single,single-post,postid-22469,single-format-standard,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-1,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

Artistes du mois

Les petits rouleaux magiques

Je ne vous présente plus le Masking Tape je suppose… ce petit rouleau de papier japonais décoratif, aux motifs et couleurs variés et aux vertus incalculables dont je ne sais plus me passer

Utilisé pour décorer des objets, fixer une photo au mur ou sur le frigo (ou sur tout autre support d’ailleurs…), pour marquer une page ou en faire une jolie étiquette (liste non exhaustive bien entendu!), ce petit rouleau a plus d’un tour dans son sac

C’est un peu par hasard que j’ai réalisé mes premiers tests (et oui parce qu’il y a évidemment des « dans ce cas là, ca ne marche pas » sinon ce ne serait pas amusant) dans mes encadrements

 

Je l’ai d’abord utilisé pour un filet parce que son motif allait tip top avec ce que j’avais imaginé et que je ne trouvais pas l’équivalent en papier employé traditionnellement dans ce cas

 

 

Mais Bing! voilà le premier obstacle… tout dépend du support et de la technique…

En l’occurrence sur un contrecollé vergé… pas évident mais pas impossible non plus… et surtout je voulais remborder directement ma fenêtre image…  Résultat des courses… pas de soucis pour le filet coincé entre le carton et le verre mais pour le deuxième… j’ai du sortir mon pot de colle vinylique… ce qui n’est pas un problème en soi mais qui est moins pratique

nb: dans un premier temps, tout s’est bien passé mais au bout de quelques semaines, cela s’est décollé et j’ai du ré-ouvrir mon cadre… je dis cela, je ne dis rein mais ne criez pas victoire trop vite

J’ai donc continué à jouer les apprentis masqueurs et j’ai porté mon dévolu sur un ruban rouge à petits pois

 

 

Tout d’abord pour décorer le fond de ma gorge… enfin… celle de mon passe-partout hein!? et j’ai tenté de l’utiliser pour recouvrir mon biseau anglais… et là… oooooh miracle, aucun problème à l’horizon

Non seulement il colle magnifiquement bien mais il se décolle et se recolle à volonté (sinon ce ne serait pas un vrai masking tape me direz vous, et vous auriez amplement raison maaaais je n’étais pas certaine que cela serait aussi facile sur du carton bois) ce qui permet de faire aisément les découpes après avoir pris ses repères

Et puis cette technique s’est appliquée à pas mal de projets… des pavés droits, des pavés inversés, des rehausses, des filets sur un entre-deux-verres… on ne m’arrête plus

 

 

 

Et mon coté économe est comblé… car avec ce petit rouleau, vous pouvez en faire des passe-partout! Sa largeur suffit amplement et laisse peu de déchet, coté rangement (et chez moi c’est un gros problème à prendre en considération) rien de plus simple, coté déco, on en trouve de toutes les couleurs et de tous les motifs (des lignes, des pois, des unis, des brillants…) et le tout sans se salir les mains… que demander de plus? je vous le demande

 

Petits bémols toutefois… il existe différentes marques et certaines ont une meilleure adhérence que d’autres (je vous laisse apprécier) et d’autres, avec une base claire, peuvent sembler ternes si on les colle sur des cartons foncés… pour celui ci, j’ai du le doubler d’une feuille blanche

 

Mes expériences ne se sont pas arrêtées au petit rouleau et j’ai tenté la feuille A4 ( chez Artémio notamment) et bonne nouvelle! aucun problème, mise à part la restriction de la taille de la feuille et le trait de crayon oublié qui se voit par transparence (mais siiiii en haut à gauche…)… ce qui est valable pour l’ensemble des techniques mais ici on la voit plus que bien dirons nous…

 

Je ne sais pas encore quelle sera ma prochaine expédition… beaucoup de techniques me tentent…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Soyez fou, soyez créatif et surtout amusez vous bien!