Gris Taupe | Elixir de Jouvence
22491
post-template-default,single,single-post,postid-22491,single-format-standard,qode-social-login-1.0,qode-restaurant-1.0,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,select-child-theme-ver-1.0.0,select-theme-ver-4.5,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.2,vc_responsive

Elixir de Jouvence

Ne le nions pas… la récup’ est dans l’air du temps… Consommer mieux, moins et  de manière plus réfléchie

L’encadrement peut sans nul doute répondre à cette demande… Qui n’a pas dans son grenier un petit cadre défraichi? Une photo ou une petite carte postale à mettre en valeur?

Comme chaque fois, de nombreuse solutions existent! Que ce soit une simple couche d’acrylique, une patine plus élaborée ou une cire colorée… beaucoup de techniques peuvent convenir, tout dépend du résultat recherché

Pour celui ci, j’ai mélangé des pigments indigo de chez http://lutea.be/fr/couleurs-peinture/ à une base neutre à la craie de chez www.eco-logis.be et j’ai terminé par une couche de cire… écologique naturellement !

Mais pour cela vous n’avez pas spécialement besoin d’une marche à suivre…  je me trompe?

 

Ce que je vous propose aujourd’hui est de recouvrir un cadre de papier! Un peu technique mais pas trop et … effet garanti!

Dans cet exemple, j’ai employé le même papier pour réaliser les passe-partout intérieurs

 

Il faut tout d’abord bien choisir son papier… un papier peint traditionnel sera trop épais, un papier de moins de 100 grammes probablement trop fin… prenez donc un papier népalais, un papier japonais, un papier murier ou un papier pour loisirs créatifs plus traditionnel de 160 gr mais celui ci risque de se lustrer plus facilement.

Coté boite à outils… comme d’habitude, rien de bien spécial

Colle blanche, pinceau ou spalter, un bon cutter, une petite équerre Aristot, un porte mine. Idéalement rajoutez un plioir en os pour marquer les plis et un plioir en teflon pour bien faire adhérer le papier sans faire de griffe

 

Commencez par mesurer la hauteur des bandes nécessaires… soit… additionner les mesures de :

  1. le talon
  2. le dos
  3. le dessus
  4. la lèvre
  5. la feuillure

 

 

 

Coupez ensuite 4 bandes un peu plus larges que nécessaire (il faudra rabattre les deux premières bandes pour de jolies finitions)

Personnellement, par habitude, je travaille d’abord les bandes du haut et du bas… rien de scientifique dans cette démarche…

Commencez par coller le dos à la colle blanche. Si vous travaillez un papier à motifs, regardez à bien centrer non seulement sur les cotés mais également sur la longueur…

 

 

Marquez ensuite le pli du dessus et faites une découpe pour les rabats

 

 

Collez le dessus, Retournez le cadre et faites la découpe pour pouvoir rabattre le papier sous la feuillure

 

Collez la lèvre, la feuillure et les rabats

Procédez de la même façon avec le coté opposé

Pour les deux autres cotés, il va falloir faire des découpes plus précises…

Commencez toujours par coller le dos (toujours en tenant compte des raccords de motifs), retournez le cadre et coupez le long de la lèvre latérale. Mettre le cadre sur son dos et positionnez votre équerre à 45 degrés comme sur la photo

 

 

Vous pouvez maintenant effectuer votre découpe d’angle et couper à ras sur les cotés

 

Il ne vous reste plus qu’à coller… pour cette étape, je mets exceptionnellement la colle sur le papier pour éviter les « bavures » car, comme dans chaque projet, un tache de colle est définitive…

 

 

Il est possible de protéger votre travail avec du vernis, du vernis colle ou du vernis en bombe pour acrylique. Personnellement je ne mets rien par dessus de peur que mon labeur jaunisse au fil des années

Bon amusement

No Comments

Post a Comment